4 Février 2021

Un centre responsable

Dans chacun de ses centres à Paris, Toulouse ou Kourou, le CNES s'engage pour l'environnement. Au CSG, il est responsable de la protection de l'environnement et met en place des mesures pour maîtriser l’impact des activités du CSG sur les populations et le milieu naturel guyanais. Sa politique environnementale s'appuie sur la norme ISO 14001 mais aussi les Objectifs de développement durable, et repose sur trois axes majeurs : comprendre le système Terre, réduire l'impact de ses missions, et réduire celui de ses établissements.

sdg-wheel_web-200x200.png

ISO 14001, ODD, QUÉSACO ?

ISO 14001 : cette norme internationale est un système de management qui vise à réduire au maximum l'impact lié aux activités d'un organisme sur l'environnement. La certification à cette norme atteste de la mise en place des exigences liées à cette norme, dans chacun des gestes, dans chacune des décisions à prendre et dans chacun des travaux à réaliser.

ODD : les Objectifs de développement durables sont un ensemble de 17 objectifs définis par les États membres des Nations unies. Ils fixent des cibles à atteindre d'ici 2030 pour un monde plus durable et solidaire. La France a adopté ces objectifs, et le CNES les intègre dans ses enjeux.

COMPRENDRE LE SYSTÈME TERRE

Les missions du CNES contribuent à la protection de l'environnement et à la lutte contre le changement climatique, grâce notamment aux satellites d'observation. Il favorise le développement de services liés à l'environnement et apporte son expertise à la mise en place des politiques publiques.

En Guyane

De nombreux satellites d'observation de la Terre et de son climat décollent du CSG. Mais le CNES contribue également à la connaissance de la biodiversité guyanaise en partenariat avec des organismes spécialistes du domaine. Il sensibilise également le public et plus particulièrement la jeunesse à l'environnement et à l'apport du spatial dans ces domaines,  au Musée de l'Espace ou lors des visites de ses savanes, par exemple.

Lorem Ipsum

RÉDUIRE L'IMPACT DES MISSIONS

Maîtriser l'impact des lancements et de leurs activités de préparation est au coeur des préoccupations du CNES. Il privilégie l'éco-conception dans ses projets afin d'en limiter l'impact sur l'environnement. Il se conforme également à la Loi sur les opérations spatiales, qui définit notamment la gestion des débris spatiaux. Par alleurs, les activités de préparation des lancements nécessitant l'usage de produits chimiques, le CNES se conforme à la règlementation européenne REACH.

En Guyane

Au CSG, l'impact des lancements fait l'objet d'un suivi permanent via des plans de mesure. Chaque chantier, comme celui des installations d'Ariane 6, fait l'objet d'études préalables pour afin de déterminer l'impact sur l'environnement, et éventuellement de réduire en modifiant le projet. La gestion des produits chimiques utilisés lors des opérations sur les satellites ou au laboratoire de chimie du CSG suivent les normes en vigueur.

Lorem Ipsum

RÉDUIRE L'IMPACT DES INSTALLATIONS

Au delà de ses missions, le CNES s'est engagé à réduire l'empreinte de ses centres. L'énergie est au coeur de ses préoccupations, en favorisant la rénovation énergétique des bâtiments et en renforçant l'utilisation des énergies renouvelables. Le CNES s'est aussi fixé des objectifs de réduction des émissions liées aux déplacements ainsi que des consommations de ressources non réutilisables. Enfin, sur ses installations industrielles ou d'activités tertiaires, il a mis en place un plan de gestion des déchets.

En Guyane

Au CSG, les nouveux bâtiments sont construits par le CNES de façon à réduire la consommation d'électricité et à produire leur propre énergie, grâce à une meilleure isolation, des luminaires basse consommation ou encore des panneaux photovoltaïques.

Par ailleurs, le CNES met en oeuvre des actions de réduction de la consommation d'eau et d'électricité ainsi que la diminution des émissions de CO2 et des déchets. Ces actions passent par des gestes écologiques à la portée de tous au CSG, qui sont régulièrement mis en valeur tout au long de l'année et lors d'événement dédiés comme les journées environnements annuelles. 

En Guyane, il n'existe pas d'unité de traitement ou de recyclage pour l'ensemble des déchets. Une partie est envoyée en métropole dans des centres de traitement agréés. Mais en amont, leur collecte, leur tri par compatibilité, leur conditionnement et leur transport sont soumis à des normes réglementaires d'hygiène et de sécurité auquel le CNES se soumet. La gestion des déchets est donc assurée au sein du CNES et ceci par différents organismes agréés.

Ces aspects de la politique environnement du CNES s'appliquent à tout le domaine du CSG, soit la base spatiale, bien entendu, mais aussi le port de Pariacabo ou les îles du Salut.


Accueillant des bureaux, Odyssée est un des bâtiments du CSG à énergie positive.

LE CSG, PREMIER CENTRE CNES CERTIFIÉ

Le CSG est le premier des 4 centres du CNES à avoir été certifié ISO 14001, dès 2004. Une démarche exigeante qui demande l'implication de chaque salarié. Pour cela, les équipes en charge de l'environnement s'appuient sur 20 correspondants environnement issus des différents services du CNES en Guyane. Leur but est de mener diverses actions tout au long de l'année : sensibiliser les collègues aux écogestes, relayer les informations...

A propos de :