23 Août 2019

Ensemble de lancement Ariane n°3

Dédiées à Ariane 5, les installations de l'ELA3 permettent de préparer et lancer Ariane 5.
ela_3_1000_px.jpg

L'ensemble de lancement n°3 (ELA 3) regoupe en un vaste périmètre toutes les infrastractures nécessaires pour l'assemblage et le lancement d'Ariane 5.

Sur 200 hectares, il se compose de deux zones distantes de 2,8 km : la zone de préparation et la zone de lancement. Il regroupe également des espaces de stockage d'hydrogène et d'oxygène liquides (le comburant et le carburant du lanceur), des locaux techniques et le centre de lancement pour superviser les opérations.

bil_800_px.jpg

Bâtiment d'intégration lanceur

C'est au bâtiment d'intégration lanceur que débute la préparation d'Ariane 5. Les opérateurs d'ArianeGroup commence par apprêter l'étage principal cryotechnique du lanceur. Il faut ensuite y adjoindre les EAP, les 2 boosters, puis l'étage supérieur est ensuite intégré. est joint aux deux boosters. Enfin, la case à équipements est posée au-dessus du lanceur. Véritable cerveau électronique, elle contrôle et orchestre les commandes du programme de vol.

Le lanceur est assemblé à la verticale.

Vue de l'intérieur de la table de lancement d'Ariane 5

Ariane 5 se met à table !

Depuis le début de sa préparation jusqu'au décollage, Ariane 5 ne quitte jamais sa table de lancement. Véritable interface vitale du lanceur, elle raccorde Ariane 5 à sa source d'alimentation aussi bien dans les bâtiments de préparation que lors d'un transfert entre ceux-ci. Avec ses 870 tonnes d'acier blindé, elle abrite aussi les éléments qui permettent le contrôle du lanceur et les protège des phénomènes violents du décollage.

batiment_baf_800px.jpg

Bâtiment d'assemblage final

Une fois assemblée, Ariane 5 rejoint le bâtiment d'assemblage final. C'est là que les opérateurs vont installer le satellite au sommet du lanceur. Dans le cas d'un lancement de 2 satellites, le 1er est placé sur le lanceur. Il est ensuite recouvert par le composite supérieur, l'assemblage de l'autre satellite déposé sur l'adaptateur permettant un lancement double, et sur lequel est placée la coiffe.

Le bâtiment d'assemblage final accueille aussi les opérations de mise en configuration des moteurs d'Ariane 5.

Une fois ces opérations effectuées, Ariane 5 peut rejoindre la zone de lancement.


Des transferts tout en douceur

Du bâtiment d'intégration lanceur au bâtiment d'assemblage final, ou jusqu'à la zone de lancement, Ariane 5 effectue plusieurs transferts. Extrêmement précises, ces opérations de transport requièrent une organisation sans faille. C'est un camion qui tracte le lanceur sur sa table de lancement sur les rails qui relient les installations. Equipé de 28 vitesses, le camion accèlère très progressivement jusqu'à 4 km/h, avant de décélèrer en douceur avant l'arrivée à destination. Durant tout le transfert, Ariane 5 est raccordée à un groupe de servitude, un "petit train" de 47 m de long qui l'alimente en fluides et en énergie.

Pas de tir Ariane 5

Zone de lancement

C'est depuis la zone de lancement que décolle Ariane 5.

Une fois transférer en zone de lancement, Ariane 5 est adossée à la tour Cazes. Haute de 40 mètres, elle protège le lanceur du vent et des vibrations générées, et permet sont alimentation en fluides et en électricité. Autour du lanceur, 4 paratonnerres le protègent de la foudre. A l'opposé de la tour Cazes se trouvent les deux carneaux, véritables pots d'échappements du lanceur lors du décollage. Enfin, le chateau d'eau, situé à quelques centaines de mètres de la zone, arrose les installations au décollage pour les refroidir et les protéger des flammes et des vibrations sonores. D'une hauteur de 90 m, il se vide en moins d'une minute.

construction_zl3.jpg
Construction de la tour Cazes et prolongation des carneau en 2000

Un chantier de grande ampleur

L'ensemble de lancement Ariane n°3 aura nécessité 10 ans de travaux pour son développement, puis sa construction et sa quaification. Débuté le 14 novembre 1988, il accueile le 1er lancement Ariane 5 le 4 avril 1996. La zone de lancement connaîtra des évolutions, comme en 2000, pour s'adapter aux différentes versions d'Ariane 5.

cdl3_plan_serre_1000_px.jpg

Centre de lancement n°3

Dans ce bâtiment situé à 4 km de la zone de lancement se trouve le "cockpit" d'Ariane 5 ; une salle qui permet de superviser à distance les opérations menées sur le lanceur.

En savoir plus sur le Centre de lancement n°3