30 Mars 2022

Les centres de lancement

Ariane, Soyouz et Vega disposent chacune d'un centre de lancement qui peut être comparé à un cockpit, mais au sol. Leurs équipements commandent à distance des opérations sur la fusée et sa zone de lancement. De là, un(e) chef des opérations communique avec la salle Jupiter qui joue un rôle de tour de contrôle.

De véritables "bunkers"

Situés à proximité du pas de tir, les centres de lancement d'Ariane 5, de Vega et de Soyouz sont situés dans des abris durcis. Ils peuvent résister à la chute d'environ 10 tonnes de fragments.

Centre de lancement n°3 : Ariane 5, Vega et bientôt ariane 6

Vue aérienne du Centre de lancement d'Ariane 5

Vue aérienne du Centre de lancement n°3
Depuis le CDL 3, à 2,5 km de la zone de lancement d'Ariane 5, dans la salle dédiée au lanceur lourd, une centaine de personnes contrôle les systèmes et opérations autour du décollage.
 
Le centre de lancement de Vega se trouve dans le même bâtiment que celui d'Ariane 5, mais dans une salle de contrôle spécifique au petit lanceur.
 
Pour Ariane 6, on a joué la carte de la mutualisation en aménageant les installations du CDL 3. Deux salles de contrôle permettront de mener simultanément deux campagnes de lancement, une pour ELA 3 et Ariane 5, et une pour ELA 4 et Ariane 6. Les progrès de l'informatique et la simplification de la mise en oeuvre nouveau lanceur ont permis de passer de 4 bancs de contrôle (ordinateurs) pour ELA 3 à un seul pour ELA 4.

 

Centre de lancement Soyouz

Opérations en cours au centre de lancement Soyouz

Opérations en cours au centre de lancement Soyouz
Sur l'ensemble de lancement Soyouz, les opérations sont pilotées depuis un centre de lancement dédié, situé à 1km du pas de tir.
Depuis mars 2022, le CDL Soyouz est en sommeil suite à l'arrêt de l'exploitation du lanceur russe au CSG.

Centre de lancement Vega C

Pandora, le centre de lancement de Vega

Pandora, le centre de lancement de Vega C

Le centre de lancement Vega C, contrairement à celui de Vega, est situé au Centre technique. Cet emplacement distant du pas de tir de Vega, a été choisi pour des raisons de sécurité, liées à l'extrême puissance du nouveau propulseur de Vega C.