15 Janvier 2021

Le CNES renouvelle son engagement au service du territoire guyanais

Malgré une année 2020 perturbée par la crise sanitaire, le CSG a su s’adapter pour poursuivre ses activités de lancements et ses grands chantiers. Au-delà du bilan opérationnel, le CNES a poursuivi et respecté ses engagements au service du territoire, aux côtés de ses partenaires institutionnels et des collectivités locales, et réaffirme son soutien pour 2021.

Depuis son installation en Guyane, le CNES accompagne le développement du territoire à travers différents dispositifs de financement et d’actions en faveur de son développement économique. Ces dispositifs sont aujourd’hui coordonnés par la Délégation « Espace pour la Guyane », créée en octobre 2020 et rattachée à la direction du Centre spatial guyanais. Elle est l’interface entre le CNES et les acteurs du territoire dans les domaines du développement économique et social, l’éducation, la culture et le sport. Elle agit à la fois sur les aspects financiers et sur le suivi des réalisations.

Le CNES attribue 11 millions d’euros par an au développement du territoire.

Collectivités territoriales

Le CNES soutient le développement du territoire au travers de conventions :

  • avec les 22 communes de Guyane pour réaliser des projets de développement économique et d’éducation
  • avec la Collectivité territoriale de Guyane pour accompagner les entreprises locales ou soutenir des projets éligibles aux fonds européens

Education

A travers une convention avec le GIP FCIP, le CNES finance depuis 2018 :

  • la Maison pour la science de Guyane, dont la vocation est de compléter la formation des enseignants sur les matières scientifiques.
  • des valises scientifiques et numériques distribuées aux établissements scolaires.
  • 27 bourses par an pour des étudiants de Guyane visant des diplômes de Bac+2 à Bac+5

Le CNES est partenaire de l’Université de Guyane et finance des équipements de laboratoire et matériels numériques. Le CNES est également membre du conseil d’administration de l’université de Guyane, du conseil de l’IUT de Kourou et de l’Agence de développement et d’innovation de la Guyane.

Tourisme

Le CNES investit près de 2M€ aux îles du Salut dont il est copropriétaire pour conserver et valoriser ce patrimoine guyanais. 2020 a vu la construction du ponton de l’île Saint-Joseph et des travaux d’entretien et de rénovation sur l’île Royale. Il participe au plan de relance de la Guyane et soutient le projet d’acheminement aux îles du Salut de l’eau, de l’électricité et d’internet par réseaux sous-marins.

Expertise et ingénierie

Au-delà des engagements financiers, la délégation « Espace pour la Guyane » apporte son expertise et son ingénierie aux institutionnels et acteurs socio-économiques. En 2020, le CNES a notamment participé aux assises de l’agriculture de Guyane pour promouvoir les applications spatiales au service du monde agricole.

Créée en juin 2020, sous l’impulsion du CNES, l’association Guyane Connect a pour vocation de démocratiser les applications numériques et spatiales au service du citoyen. Elle va créer un Fablab situé à Kourou mais rayonnant sur tout le territoire des savanes. Inauguré au premier trimestre 2021, il permettra d’accueillir et de soutenir des porteurs de projets, qu’ils soient institutionnels, privés ou étudiants. Le projet est co-géré par le CNES, Arianegroup, l’IUT de Kourou et le Rectorat de Guyane et soutenu par la ville de Kourou et la Communauté des  communes des savanes.

Retombées économiques locales

Les activités de maintenance et d’exploitation du Centre spatial guyanais font l’objet de contrats pluriannuels avec des fournisseurs européens implantés en Guyane, qui font notamment appel aux PME de Guyane. Environ 40% des budgets sont attribués à ces entreprises locales.

La modernisation du CSG-NG, entamée en 2020, générera de nouvelles opportunités pour les entreprises locales qui pourront répondre aux différents appels d’offres. Le projet et les modalités de candidature leur ont été présentés à l’occasion d’une journée d’information « Industry Day » qui s’est tenue au CSG en septembre 2020.

Crise sanitaire

En 2020, le CNES s’est également mobilisé aux côtés de l’Agence régionale de santé, des mairies de Kourou et Sinnamary et de l’Ouest de la Guyane, pour aider à lutter contre l’épidémie. Il a fourni des moyens de transports routiers et aériens, et distribué des masques et du gel hydroalcoolique.

Contact presse

Typhanie BoujuTel. 06 94 32 35 65typhanie.bouju@cnes.fr

Télécharger le communiqué de presse en PDF

A propos de :