26 Novembre 2019

Station de Saint-Jean

Pour suivre efficacement le lanceur Vega lors d’un lancement, le Centre spatial guyanais a installé une station – dite de flanquement – à Saint Jean du Maroni.

Station de Saint-Jean-du-Maroni

Station de Saint-Jean-du-Maroni

Lors des lancements Vega, un "effet de flamme" aveugle les systèmes qui localisent et interagissent avec le lanceur depuis Kourou.

En effet, au moment de la combustion des étages de Vega, il se dégage des particules d'alumines qui bloquent les ondes magnétiques de communication. 

Alors pour mieux voir et suivre le lanceur vers le nord, des radars et des antennes ont été installés sur la commune de Saint-Laurent du Maroni, à Saint-Jean plus précisemment.

Pourquoi à Saint-jean ?

C'est à l'ouest de la Guyane, sur les hauteurs de Saint-Jean, que se trouve le meilleur point géographique pour visualiser le lanceur de biais. En effet sur le côté du lanceur, sur son flanc, se trouvent les récepteurs avec lesquels la base spatiale communique, d'où le nom "station de flanquement".

Les moyens déportés à Saint-Jean

Des antennes de localisation et de télémesure ont été installées à Saint-Jean du Maroni, et différents services du CSG s'y rendent pour travailler directement sur le site :

  • la localisation (pour la gestion des radars qui suivent du lanceur)
  • la télémesure (pour la gestion des antennes qui attestent de la bonne santé du lanceur);
  • les télécommunications (pour assurer la liaison entre le CSG et Saint-Jean);
  • la sauvegarde vol (pour veiller à la protection des personnes, de l'environnement et des biens)
  • la sécurité (pour protéger les équipements sensibles et assurer la protection du site)
  • l'infrastructure (pour assurer la mise à disposition d'énergie, d'eau et climatisation).

Un radar espagnol pour suivre Vega

Depuis la station Saint-Jean, c'est un radar espagnol qui permet de suivre le lanceur en vol. Ce radar de l'Institut national espagnol de technique aérospatiale (Inta) a été mis à disposition du CSG car il offre une bonne visibilité en zone d'ombre, de forêt dense ou dans des conditions météorologiques adverses.

Les antennes de télécommunications et de télemesure de Saint-Jean-du-Maroni

station_saint-jean_du_maroni_090_300_px.jpg

Programmation du radar Inta depuis cette salle.

Partenariat entre le rsma et le csg

Le territoire de la station de flanquement de Saint-Jean s'étend sur un peu moins de 200m2 et est situé dans l'enceinte du Régiment du service militaire adapté, le RSMA. Ainsi, dans le cadre d'un partenariat mis en place en 2013, le RSMA accueille les installations du CSG et en assure la protection.

Pour les lancements Vega vers l'est, il existe une autre station : la station de Saint-Georges de l'Oyapock.

Voir infographie des moyens déployés à Saint-Jean.