23 Août 2019

Antennes et radars

Pour savoir où se trouve le lanceur et quel est son état de fonctionnement en plein vol, des antennes et des radars le suivent à tout instant.
galliot_1000_px.jpg
La station de suivi de Galliot, au sommet de la Montagne des pères à Kourou

Savoir où se trouve un lanceur en plein vol et son état de fonctionnement est indispensable pour la sécurité des personnes, de l'environnement et des biens. Il faut en effet pouvoir intervenir en cas de problème. Ainsi, des antennes et des radars suivent tous les lancements depuis le Centre spatial guyanais.

S'assurer que le lanceur suit sa trajectoire

En Guyane, trois radars ont pour mission de localiser le lanceur pour vérifier qu'il suit bien sa trajectoire, de son décollage jusqu'à 1 500 kilomètres de distance. Dès le décollage, c'est la mission du radar Bretagne-1 , situé sur la montagne des Pères. Toutefois, une redondance est essentielle pour pallier toute défaillance. C'est le radar Adour-2 qui joue ce rôle pour Bretagne-1 : situé à la station météo du CSG, il est lui aussi activé à chaque lancement. Enfin, le radar Bretagne-2, au sommet de la colline de Montabo à Cayenne, prend le relai environ 80 secondes après le décollage du lanceur.

Visite virtuelle de la station sur la montagne des Pères et sur la colline de Montabo.

Verifier la bonne santé du lanceur

Vitesse, position, altitude, données de propulsion, pression, température, vibrations, tensions, courants... Avec plus de 1 500 paramètres mesurés, les antennes de télémesure reçoivent les données vitales du lanceur. Lorsque les radars en Guyane ne voient plus le lanceur, les antennes de télémesures deviennent indispensables. Elles sont les seules capables de confirmer que le lanceur et son ou ses passagers sont en bon état et sur la bonne trajectoire, mais aussi qu'il exécute ses phases de propulsion comme prévu. Enfin, ce sont les antennes de télémesure qui confirment la réussite de la mission.

Pour suivre intégralement tous les lancements depuis la Guyane, un réseau de stations de télémesure a été développé sur l'ensemble du globe terrestre.

Pour les lancements vers le nord et nord-est, à part Galliot, les autres stations potentiellement intéressantes sont choisies en fonction de leur disponibilité. Compte tenu des préparations techniques mais aussi des accords internationaux, jusqu'à un an d'anticipation est nécessaire pour la mise en place du réseau de stations

Située sur la Montagne des Pères, à Kourou, la station Galliot est la première station qui suit tous les lancements, aussi bien vers le nord que vers l'est. 

Visite virtuelle de la station Galliot.

Voir les différentes étapes du lanceur en vol

En plus de prendre des mesures, les antennes de télémesures sont capables de voir les différentes phases d'un lancement. Voici ce que voient par exemple les stations pour un lancement Ariane 5 vers l'est :

Galliot

Natal

Ascension

Libreville

Malindi

Voit le décollage, l'extinction et le largage des boosters. La station suit le lanceur pendant une dizaine de minutes.

Voit la fin de la fin de propulsion de l'étage principal du lanceur et l'allumage de l'étage supérieur.

Réceptionne des informations sur la vitesse, la température, les vibrations du lanceur, etc.

Voit la fin de propulsion du 3ème étage du lanceur. Elle suit Ariane 5 pendant environ 15 minutes.

Voit la séparation des satellites, leur injection en orbite et la fin de la mission du lanceur.

Grâce à un important équipement informatique dont disposent toutes les stations de télémesure, les données sont enregistrées puis renvoyées en temps réel au système d'évaluation de télémesure situé à la station Galliot. Le SET centralise et traite les informations, puis les diffuse aux différentes équipes qui supervisent le lancement : CNES, Arianespace, et le responsable de la télémesure.

Suivre les lanceurs depuis les Îles du Salut

Un autre équipement, positionné sur l'île Royale aux Îles du Salut, permet de visualiser et de filmer toute la phase de vol d'un lancement vers le nord jusqu'à la perte de vue du lanceur il s'agit du cinétélescope.

En savoir plus sur le rôle du CNES aux Îles du Salut.

des antennes et des radars à saint-laurent du maroni

Pour le lanceur Vega, des antennes et des radars sont déportés à Saint-Jean du Maroni, car les propriétés des moteurs de Vega  aveuglent les antennes positionnées à Kourou.

En savoir plus sur la station Saint-Jean du Maroni.